Logo letter

De :

Marie BERCOVITZ, Architecte DE  //  Marion MARIANI, Architecte HMONP  //  Paul CASALONGA, Architecte DPLG & Ingénieur

 

 

 

 

 

 

 

Concours DUMANE IN CASA RESUME NOTICE novembre 2012 n°020 MMP1DUMANE IN CASADES IDEES POUR FAIRE EVOLUER LES REPRESENTATIONS DE LAMAISON INDIVIDUELLE POUR DEMAIN• Comment construire aujourd’hui en choisissant des matériaux dont l’impact sera le plus faible possible ?• Comment construire avec des contraintes de plus en plus fortes ?• Quelle construction pour prendre en compte l’évolution des modes de vie ?• Comment construire en prenant un soin particulier à traiter les liaisons entre la maison et son environnementimmédiat ?A- Le concept : Le site fait l’identité de l’habitationLa proposition d’une « architecture contemporaine corse » peut se concevoir de deux manières, soit parla réinterprétation de volumétries typiques associées à l’utilisation de matériaux locaux ou en prenant le partiinverse, le paysage créé l’identité et la particularité de l’architecture.Pour conserver une identité, un caractère ou un paysage il s’agit de prendre soin à ne pas le dénaturer.Le pays ajaccien a un cadre naturel et une qualité de vie dont la renommée ne fait plus aucun doute, protégerson paysage c’est aussi protéger son identité et son héritage de demain. Contrairement à ce qui est réalisé avecl’architecture pavillonnaire actuelle, aplanissements, terrassements, modifications de la topographie initiale, ils’agit d’impacter à minima le site et de venir « se poser dessus » en utilisant ses caractéristiques. L’habitationdoit être simple, « transparente » s’accorder avec la colorimétrie ambiante pour se fondre dans le paysage pourainsi établir dialogue subtil avec celui-ci.B- Les besoins :Concevoir une maison individuelle de 100 m² environ répondant aux besoins d’un ménage ajaccienprimo-accédant de quatre personnes au budget limité à 150 000 €TTC sur un terrain situé au hameau de PediMorella, sur la commune de Cuttoli-Corticchiato.C- Une maison de 94,50 m² bioclimatique modulaire et évolutive :Une habitation qui répond au caractère du site, préserve les ressources, développe les énergiesrenouvelables et limite les dépenses des habitants.1- Simple et pas cher : Le choix du module préfabriqué en boisFabriqués en atelier, ils présentent de nombreux avantages notamment au niveau économique850€HT/m² avec finition intérieure et extérieure (y compris la plomberie et l'électricité hors appareillage) réaliséen atelier, gain en qualité et précision des ouvrages. Le chantier n’est plus qu’une étape rapide de montage desmodules en un temps record.La technologie modulaire des maisons préfabriquées permet d’obtenir une construction mobile et flexible,selon les envies des propriétaires d’où l’adjectif évolutive. De nombreuses entreprises en Corse réalisent déjà cetype de construction en boisConcours DUMANE IN CASA RESUME NOTICE novembre 2012 n°020 MMP22- La technique : préservation des ressources et qualités environnementalesLe moduleLa maison est réalisée en 5 modules en bois préfabriqués suivant un système poteau-poutre avec desmurs isolés en ouate de cellulose insufflée recouverts d’un bardage bois vertical en mélèze à l’extérieur.L’implantationLa maison située vers la limite Sud du terrain « se pose » en hauteur dans une forte pente et s’accrochepour partie aux rochers présents. L’orientation Nord-Sud du bâtiment maximise les apports solaires gratuits etsa situation de surplomb dégage une vue généreuse sur le paysage.Pour préserver la topographie naturelle du site et l’impacter au minimum la solution sur pilotis et plots defondations apparait comme une solution évidente.L’espace arable au nord du terrain étant dégagé, il est possible de l’utiliser pour créer un jardin potageret cultiver notre attache à la terre pour en retirer une économie alimentaire.Les matériaux- Le toit terrasse végétalisé : cinquième façade et régulateur hygrométrique qui contribue au confort.- Le bois renouvelable et recyclable s’inscrit logiquement dans ce projet. L’essence de mélèze pour le bardage,imputrescible n’a pas besoin de traitement insecticide, anti-thermites, sans entretien, sa belle patinenaturelle grise avec le temps pour s’accorder avec la teinte des roches présentes sur le site et s’intégrernaturellement au paysage.Les principes bioclimatiques: systèmes passifs et actifsPrincipes simples résultant de la démarche de conception bioclimatique : implantation, l’orientation,volumétrie et matériaux renouvelables utilisés pour optimiser le confort et minimiser les coûts d’usages futursliés à l’habitation.Systèmes passifs : Baies vitrées côté Sud, Pergola pour plantes grimpantes au Sud (été), Avancée au Sud supportdes capteurs solaires fait un masque solaire en été, Terrasse au Nord pour le confort d’été, Espace extérieur auSud pour le confort d’hiver, Récupération des eaux de pluie pour le potager…Systèmes actifs (en fonction du budget) VMC double flux avec pompe à chaleur, Poêle à bois, Chauffe-eausolaire, panneaux photovoltaïques…3- Economiquement accessible :Estimatif global du coût de la constructionUne maison de 96,50 m² et aménagements extérieurs TOTAL (hors ECS) : 139 200 euros HT4- Evolutive dans le temps….Une maison évolutive où l’on peut ajouter des modules supplémentaires au volume existant ouindépendamment, tel qu’un studio pour les enfants qui grandissent, un local de travail à domicile, unappartement de location…Et après ?Possibilité de la démonter totalement et de recycler ses composants. Il ne restera comme traces surle terrain que les plots de fondations. La topographie aura été préservée dans son intégralité. Seulsresteront les murets de pierres locales (80cm et 50 cm de hauteur) qui permettaient l’accès au garageet celui au sud de la maison qui dégageait un espace extérieur devant l’entrée.D Conclusion « construction & identité corse »Minimiser l’impact visuel et physique d’une construction sur un terrain permet de conserver l’intégritédu paysage naturel (qui reste encore par endroit assez préservé de l’empreinte humaine), partie indéniable ducaractère et de l’identité corse. Ainsi, préserver ce dernier en « posant » une habitation économe sans impactersa topographie constitue une participation active et raisonnée dans la conservation du patrimoine de demain ;le paysage corse dans son état naturel.

RESUME NOTICE  DUMANE IN CASA, MARIE BERCOVITZ
5161d627dd550
CONCOURS DUMANE IN CASA, ARCHITECTURE DE DEMAIN, BOIS, CORSE, ROCHER